La théorie du "Big Bang" ne contredit pas la foi chrétienne-pape

le
1

CITE DU VATICAN, 28 octobre (Reuters) - La théorie du "Big Bang", modèle scientifique pour décrire la création de l'univers il y a 13,7 milliards d'années, et l'idée que la vie est le résultat d'une évolution ne sont pas en contradiction avec les principes contenus dans la doctrine catholique, a estimé le pape François, mardi. S'exprimant devant l'Académie pontificale des sciences, un organisme indépendant abrité par le Vatican et largement financé par le Saint-Siège, François a précisé que les explications fournies par les scientifiques n'excluaient pas le rôle de Dieu dans la création. "Le 'Big Bang', qui est aujourd'hui considéré comme étant à l'origine du monde, ne contredit pas l'intervention créatrice de Dieu, au contraire, elle l'exige", a dit le pape. "L'évolution dans la nature n'est pas en contradiction avec la notion de création (divine) parce que l'évolution exige la création d'êtres qui évoluent", a-t-il poursuivi. Cette position du pape François est dans la ligne de celles adoptées par certains de ses prédécesseurs qui avaient eu le souci de débarrasser l'Eglise d'une image d'adversaire de la science. En 1950, le pape Pie XII avait qualifié l'évolution d'approche scientifique valable du développement des êtres humains, une position reprise par Jean-Paul II en 1996. En 2011, Benoît XVI avait affirmé que les théories scientifiques sur les origines et le développement de l'univers et des humains ne contrevenaient pas à la foi mais laissaient de nombreuses questions en suspens. (Antonio Denti; Pierre Sérisier pour le service français) ;))

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • LeRaleur le mardi 28 oct 2014 à 21:33

    Mais on s'en fout des imbécillités dites par la Bible pour expliquer des choses scientifiques.