La tentation bilatérale entre Iran et États-Unis

le
0
Les grandes puissances et Téhéran se retrouveront à Genève les 7 et 8 novembre.

Les négociations sur le nucléaire iranien reprendront à Genève les 7 et 8 novembre prochain. D'ici là, les cinq puissances du Conseil de sécurité de l'ONU plus l'Allemagne étudieront dans le détail les nouvelles propositions de Téhéran. «Nous espérons que c'est le début d'une nouvelle phase dans nos relations» a déclaré le chef de la diplomatie iranienne Mohammad Javad Zarif. Curieusement, les Russes ont eux apporté une touche négative en déclarant qu'il n'y a «pas de raison d'applaudir» à ces discussions.

Depuis l'offensive de charme menée à New York par le nouveau président iranien Hassan Rohani, le dossier du nucléaire iranien semble avoir doucement glissé dans un cadre bilatéral. Après le coup de fil entre Barack Obama et son homologue iranien pendant l'Assemblée générale des Nations unies, puis l'entrevue entre le secrétaire d'État John Kerrye et son homologue Mohammad J...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant