La tension monte entre les candidats PS

le
0
Les attaques se multiplient contre François Hollande. Arnaud Montebourg, qui ne cesse de monter dans les sondages, espère l'affronter au second tour.

Les candidats à la traîne dans les sondages ont rivalisé d'attaques les uns contre les autres. À une semaine du premier tour de la primaire, Arnaud Montebourg, invité du «Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro», s'en est pris à la maire de Lille. «Tout vote pour Martine Aubry serait parfaitement inutile, a-t-il assuré. Car il empêcherait le débat» avec François Hollande qu'Arnaud Montebourg espère affronter au second tour. Pour cela, il doit arriver devant Ségolène Royal mais aussi Martine Aubry. Ce n'est pas fait, même si ces derniers temps, il rattrape Royal dans les sondages et menace Martine Aubry de prendre des voix sur sa gauche. Arnaud Montebourg a d'ailleurs reconnu à demi-mot se sentir plus proche de Jean-Luc Mélenchon que de François Hollande.

«Tous les candidats qui ont été les favoris des sondages à l'automne ont été battus », a-t-il rappelé en référence à Édouard Balladur ou à Ségolène Royal. Lui n'est pas favori, mais il progresse. Au point d

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant