La tension monte en Égypte après l'attentat

le
0
Des incidents ont éclaté dimanche au Caire après l'explosion qui a fait 21 morts devant une église d'Alexandrie. Un ministre a été la cible de jets de pierres et l'un des principaux responsables musulmans du pays a été encerclé dans sa voiture.

Depuis l'attentat qui a fait 21 morts et 79 blessés dans la nuit du Nouvel An devant une église copte d'Alexandrie, les heurts se multiplient à travers l'Egypte. Après de violents affrontements entre chrétiens et musulmans, samedi, à Alexandrie, des incidents ont éclaté au Caire dimanche. Plusieurs centaines de coptes se sont rassemblés dans l'enceinte de la Cathédrale Saint-Marc, siège du patriarcat copte orthodoxe, harcelant les responsables qui venaient présenter leurs condoléances. Des manifestants ont ainsi jeté des pierres sur Osmane Mohamed Osmane, secrétaire d'Etat au développement économique, après qu'il a rencontré le patriarche Chenouda III. Au même moment, des affrontements opposaient d'autres manifestants aux policiers postés à l'extérieur.

Plusieurs dizaines de manifestants ont tenté d'encercler le grand imam d'Al-Azhar, Ahmad al-Tayeb, l'un des principaux responsables religieux musulmans du pays, donnant des coups sur sa voiture alors qu'il sortait

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant