La tendance reste positive à Paris

le
2
Euronext à la Défense. (© Euronext)
Euronext à la Défense. (© Euronext)

A 10H00, l'indice CAC 40 prenait 14,09 points, à 4.367,64 points. La veille, il avait fini en hausse de 0,90%.

Le marché parisien semblait parti pour souffler après trois séances de hausse, mais le bond des cours du pétrole, aussi bien du baril de "light sweet crude" (WTI), au-dessus de 34 dollars, que ceux du Brent de la mer du Nord, au-dessus de 36 dollars, a vite sorti la place du rouge.

«Dans l'immédiat, le passage du WTI au-dessus des 34 dollars signale que le baril semble prêt à tester la zone majeure des 35 dollars, que beaucoup d'investisseurs ont sans doute en tête, ont souligné les analystes de Aurel BGC. Si le baril ne parvient pas à franchir ce niveau de prix, la rechute est possible. En cas de franchissement par contre, les marchés actions devraient accélérer leur rebond», ont-ils estimé.

«Aujourd'hui, les PMI manufacturiers européens, moins suivis que" les premières estimations, précéderont l'ISM manufacturier américain», ont-ils ajouté.

Ceux de la Chine ont été publiés avant l'ouverture des marchés européens.

L'activité manufacturière s'y est nettement contractée en février, enregistrant son plus fort repli depuis plus de quatre ans, selon un indice gouvernemental publié mardi qui confirme l'essoufflement persistant de la deuxième économie mondiale.

Les chiffres définitifs pour le même mois sont donc aussi attendus dans la matinée pour la zone euro

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlemonn4 le mardi 1 mar 2016 à 12:00

    Le marché remonte totalement dans le vide avec difficultés faute d'investisseur finaux ! hormis les initiés et leurs délits d'initiés qui le manipulent; la spéculation des hedge funds américains crie une nouvelle fois victoire et les leçons du passé n'ont toujorus pas été retenues; ils appuieront à nouveau dessus, une fois qu'ils jugeront leur niveau atteint! ce marché pue très fortement; il ne faut toujours pas y mettre doigt, à défaut d'y perdre sa main ou le bras !

  • ericlyon le mardi 1 mar 2016 à 11:30

    C'est assez logique n'en déplaise à tous ceux qui nous prédisent le pire qui arrivera probablement un jour mais en attendant rien ne justifie, en France, la baisse de fin d'année dernière et du début de cette année.