La tempête Erika balaye les Caraïbes, se dirige vers la Floride

le
0

(actualisé avec précisions sur la localisation de la tempête, vitesse, probabilité qu'elle soit rétrogradée samedi) MIAMI, Floride, 28 août (Reuters) - La tempête tropicale Erika balayait vendredi Haïti et la République dominicaine, déversant des pluies torrentielles et faisant souffler des ventes violents tout en prenant la direction du sud de la Floride, annonce le Centre américain des ouragans. Au moins douze personnes ont péri en République dominicaine, a dit le Premier ministre Roosevelt Skerrit sur Twitter, précisant que le bilan risquait de s'alourdir. Erika, cinquième tempête tropicale recensée cette saison dans l'Atlantique, affaiblie par son passage dans des zones montagneuses, pourrait ne pas atteindre la Floride en qualité d'ouragan, mais elle devrait cependant toucher les côtes américaines d'ici dimanche avec des vents soutenus, avant de remonter la péninsule floridienne vers le Nord. Si les prévisionnistes semblent à peu près certains de l'itinéraire que suivra la tempête au cours des prochains jours, l'évolution de son intensité est plus difficile à prédire. Selon le Centre national américain des ouragans, il est probable qu'Erika soit rétrogradé samedi au rang de dépression tropicale. La tempête est actuellement située à environ 155 km à ouest-sud-ouest de Saint Domingue et se déplace à une vitesse de 85 km/h. La semaine dernière, Danny, le premier ouragan de la saison, s'est rapidement dissipé en atteignant les Caraïbes. Le dernier ouragan à avoir frappé la Floride était Wilma, en octobre 2005. Le gouverneur de Floride, Rick Scott a déclaré l'état d'urgence dans son Etat, soulignant que la région de Tampa risquait de subir des crues majeures, la terre étant imprégnée d'eau depuis les fortes pluies enregistrées au mois d'août. Il a invité les habitants de Floride, visant notamment ceux qui s'y sont installés depuis le passage de l'ouragan Wilma à suivre de près les informations et de se préparer à une évacuation. (David Adams,; Nicolas Delame pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant