La télévision hésite entre Twitter et le tricot

le
0

Expérimentations technologiques et séries collaboratives s'opposent aux émissions de « slow TV ».

Comme l'ensemble de la société, le petit écran a lui aussi fini par céder aux sirènes de la culture geek. «L'explosion des équipements numériques, l'émergence des objets connectés et l'avènement des réseaux sociaux, tout cet univers très technophile façonne aujourd'hui les programmes télé, à la fois dans leur contenu, leur forme et la manière dont ils sont consommés», révèle la dernière étude New On the Air (Nota) d'Eurodata TV Worldwide sur les tendances télé internationales.

Premiers concernés par ces mutations, les documentaires et les magazines scientifiques dont la narration mise sur les technologies et l'expérimentation physique ou visuelle pour faire comprendre des questions complexes. Diffusé au Pays-Bas, Eureka (Warner Bros International) permet ainsi de démystifier les mathématiques de manière ludique en expliquant par exemple pourquoi un b...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant