La taxe pour les propriétaires occupants ne se fera pas

le
70

VIDÉO - Le secrétaire d’État au Budget, Christian Eckert souligne que la volonté de mettre en place un impôt sur le revenu fictif des résidences principales, ne serait qu’une «folle rumeur».

Voici près de trois ans que la possibilité de taxer les propriétaires selon la valeur de leur résidence principale (en fonction d’un loyer qu’ils paieraient s’ils y étaient locataires) agite les réseaux sociaux. C’est donc par ce même canal que le gouvernement a choisi de démentir tout projet allant dans ce sens.

C’est le secrétaire d’État au Budget, Christian Eckert, qui a pris la parole sur le sujet à l’Assemblée nationale avant de diffuser son démenti via Twitter et la plateforme de vidéos Dailymotion. Parlant de «folle rumeur propagée sur les réseaux sociaux», il dément toute intention du gouvernement de créer une taxe allant dans ce sens.

Le sujet déchaîne les passions et les débats depuis septembre 2013. C’est en effet à cette époque qu’un rapport du Conseil d’analyse économique (CAE) remis au Premier ministre lançait cette «innovation» fiscale. Il s’agissait alors d’ajouter au revenu taxable d’un propriétaire, le loyer réel qu’il percevrait s’il décidait de louer cette même résidence principale. Avec à la clé, bien évidemment, un sacré alourdissement de la note fiscale pour tous les propriétaires.

Si les propos clairs et nets du gouvernement doivent être de nature à rassurer les contribuables possédant leur logement, la créativité fiscale à la française peut malgré tout rester à l’ordre du jour. Les réformes en la matière restent en cours, notamment avec l’évolution, à la hausse, des impôts locaux via la réévaluation des valeurs locatives entrant dans le calcul des taxes foncière et d’habitation.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mcarre1 le lundi 9 mai 2016 à 12:33

    Le principe est le suivant: 1) Trouver une nouvelle taxe. 2) Est-ce qu'on risque une révolte? - OUI: on laisse tomber et retour au 1). - NON: on l'applique et retour au 1). ...ad libitum.

  • dbourge4 le vendredi 6 mai 2016 à 11:00

    Les propriétaires sont déjà taxes avec la taxe foncière qui ne cesse d'augmenter et ils contribuent au financement global de l'habitat et à son entretien au travers des charges de copropriété

  • jean4178 le mercredi 4 mai 2016 à 20:18

    Il lui a fallu 3 ans pour démentir la rumeur... et comme par hasard 1 an avant les élections.

  • HOEL2956 le mardi 3 mai 2016 à 09:35

    suite de mon post précédent : pourquoi pas non plus tant qu'on y est faire une taxe locative de votre tombe au cimetière calculée sur une période de 30 ans que l'on déduirait de l'héritage et donc bien évidemment ce n'est plus la peau sur les os qui vous resterait seulement les os, normal puisque vous êtes au cimetière.

  • HOEL2956 le mardi 3 mai 2016 à 09:34

    cette taxe aurait été du super gagnant pour l'Etat, imaginez: vous touchez votre salaire vous payez des impôts et taxes et charges dessus, avec ce qui vous reste vous payez votre emprunt, avec cet emprunt vous payez des intérêts, une fois que vous avez fini de payer vos intérêts avec votre salaire ou votre pension vous payez une taxe locative de location fictive, et enfin une fois que vous êtes mort vos héritiers payent avec leurs salaires imposés les droits de successions pour votre bien immobi

  • lorant21 le mardi 3 mai 2016 à 09:29

    C'et bien dommage.. une bonne idée nous quitte. Cela compromet la future taxe sur l'air respiré et la taxe sur les points noirs (ceux du visage pas ceux de la route).'

  • jharguin le mardi 3 mai 2016 à 09:27

    C'est bien un raisonnement d’énarque qui réfléchi avec l'argent des contribuables.

  • ericlyon le mardi 3 mai 2016 à 09:22

    (suite).... il y a de quantité (le nombre d'emploi nécessaires dans chaque entreprise) plus il est facile de trouver du travail.

  • ericlyon le mardi 3 mai 2016 à 09:20

    c'est pourtant simple, on l'a vu pour le téléphone et pour le pétrole, par exemple, plus il y a d'acteurs (les propriétaires) et plus il y a de quantité (les logements des propriétaires) plus les prix baissent. Donc contrairement à ce que fait l'état il ne faut surtout pas dissuader les propriétaires.Le pire c'est que certains à gauche raisonnent également à l'envers pour le chômage en s'opposant aux entreprises alors que de la même façon plus il y a d'acteurs (les entreprises) et plus ....

  • M6235837 le mardi 3 mai 2016 à 09:18

    @vazi.....çà se fait en Suisse par exemple pour un résident suisse dont les revenus ne sont pas de source suisse il est alors imposé sur la valeur vénale de sa résidence principale et quelques autres détails comme train de vie etc....seulement monsieur vous oubliez de dire que c le seul impôt qu'il paye et que cela représente au plus 20% de ses revenus globaux.....vous roulez pour qui ? lol