La taxe de séjour pour les vacanciers handicapés passe mal

le
2

Une association fait signer une pétition pour protester contre la suppression de l'exonération de cette taxe touristique pour les personnes handicapées, votée dans le cadre de la loi de finances en décembre dernier.

Bientôt les vacances d'été aussi seront-elles inaccessibles pour les personnes handicapées? Une chose est sûre, en tout cas, elles seront plus chères. En cause, la réforme de la taxe de séjour votée en décembre dernier par les députés dans le cadre de la loi de finances 2015. Le texte a en effet supprimé l'exonération dont bénéficiaient les personnes en situation de handicap depuis le décret n°2002-1549 du 24 décembre 2002. En clair, les handicapés devront désormais s'acquitter de cette taxe touristique au même titre que les autres vacanciers.

Cette suppression, passée quasi inaperçue cet hiver, fait grincer des dents à l'approche de la saison estivale. L'association Vacances au présent, un organisme de vacances adaptées pour des adultes déficients intellectuels basé à Grenoble, vient de lancer une pétition sur la plateforme change.org pour demander purement et simplement le retour de l'exonération pour les vacanciers handicapés. En France, entre 2 et 2,5 millions de personnes sont reconnues comme handicapées par l'administration, selon un récent rapport de l'IGAS. Une fourchette qui explose - entre 5,6 et 11,5 millions - si des critères plus larges sont retenus.

«Leur exclusion du champ des bénéficiaires de cette exonération constitue une charge supplémentaire non négligeable qui va s'ajouter à la perte de pouvoir d'achat grignotant de façon visible, depuis deux ou trois ans, les possibilités pourtant déjà particulièrement modestes de nos adhérents de partir en vacances», déplore l'association, qui a calculé un surcoût d'au moins 125 euros par séjour à cause de cette taxe. Et ce dans un contexte déjà marqué par «le raccourcissement de séjours de trois à deux semaines, les demandes de plus en plus fortes d'une seule semaine et même les annulations de réservation par leurs tuteurs pour manque d'argent».

Toujours selon l'IGAS, le nombre de bénéficiaires de l'allocation aux adultes handicapés (AAH) - c'est-à-dire les personnes dans l'incapacité totale de travailler ou aux revenus insuffisants pour vivre - devait dépasser le million en 2014, contre près de 990.000 fin 2013.

Recentrer les exonérations

La pétition a grappillé 35 signatures à ce jour, sur un objectif modeste de 100. Mais Vacances au présent ne compte pas rester dans l'ombre. Afin de faire connaître son combat au grand public et aux pouvoir publics, l'association enverra mi-juin l'un de ses bénévoles sillonner les routes de France à vélo. Un parcours de 1000 km en neuf étapes de Bourges à Perpignan, durant lequel ce bénévole doit rencontrer des représentants d'autres associations ainsi que des élus.

Le tarif de la taxe de séjour, fixé par les communes dans le but de financer les dépenses liées à la fréquentation des touristes ou à la protection de leurs espaces naturels, varie de 0,20 euro par personne et par nuitée de séjour dans un camping 1 ou 2 étoiles à 4 euros maximum dans les palaces. Le tarif de la taxe dépend tout logiquement du classement de l'hébergement touristique. Ainsi un hôtel 1 étoile peut encaisser jusqu'à un plafond de 0,75 euro, un 2 étoiles 0,90 euro, un 3 étoiles 1,50 euro, un 4 étoiles 2,25 euros et un 5 étoiles 3 euros.

Interrogé par le Parisien ,le ministère des Finances explique que «les parlementaires préconisaient de recentrer les exonérations sur ceux qui ont le moins de capacité contributive, comme les mineurs, les saisonniers ou les personnes en hébergement d'urgence». Ont également été exlus de ce dispositif les bénéficiaires d'aides sociales, mutilés de guerre ou encore les fonctionnaires en déplacement dans le cadre d'une mission. Quant aux familles nombreuses, qui bénéficiaient d'une réduction de la taxe de séjour, elles devront désormais payer plein pot.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • pichou59 le lundi 8 juin 2015 à 17:17

    beaucoup d'exonérations!!!!! qui avec d'autres , qui se cumulent?

  • a.nottr1 le lundi 8 juin 2015 à 16:37

    Poitier-Berlin à vol d'oiseau ou taxe de séjour pour handicapé !!!!