La «taxe carbone» devrait rapporter 4 milliards d'euros en 2016

le
0
Le premier ministre Jean-Marc Ayrault promet que cette contribution n'aura pas d'impact sur les carburants et le fioul domestique l'an prochain. Il annonce par ailleurs une contribution du parc nucléaire au financement de la transition énergétique.

Les contours de la nouvelle contribution climat énergie se précisent. Ce samedi, lors du discours de clôture de la deuxième conférence environnementale, le premier ministre Jean-Marc Ayrault a confirmé qu'elle concernerait «l'essence, le gazole, le charbon et la houille, le gaz naturel ainsi que le fioul lourd et domestique». Cette contribution carbone, qui consistera à calculer une partie du montant des taxes sur les produits énergétiques en fonction de leur teneur en CO², devrait rapporter 2,5 milliards d'euros en 2015 et 4 milliards d'euros en 2016.

Le chef du gouvernement n'a pas indiqué les recettes attendues l'an prochain, première année de mise en oeuvre, mais elles devraient être précisées lors de la ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant