La taxe à 75% : explication du projet

le
0

Promesse de campagne de François Hollande au cours des dernières élections présidentielles, la taxation à 75 % sur les plus hauts revenus a été votée par l'Assemblée nationale.

Une promesse de campagne

L'annonce d'une nouvelle taxe à 75 % sur les revenus d'activité supérieurs à un million d'euros a été faite en février 2012 par François Hollande, quelques mois avant les élections présidentielles. Désormais élu, ce dernier a réaffirmé son engagement en ce sens.

L'Assemblée nationale a ainsi voté cette proposition le 19 octobre dernier.

Le principe de cette mesure

Cet impôt ne concernerait que 1500 personnes, qui devront s'acquitter de 140 000 ? en moyenne. Cette mesure vise en effet à taxer à hauteur de 75 % les revenus d'activité supérieurs à un million d'euros par an et par contribuable. Ainsi, les revenus du patrimoine ne seraient pas touchés. Cette taxe rapporterait à l'État 210 millions d'euros par an, sur une durée de deux ans, afin de permettre le redressement économique du pays.

Par ailleurs, cette taxation des revenus, au-delà d'un million d'euros par an, possède une valeur symbolique : contribuer aux efforts du pays, selon ses moyens, mais aussi, dissuader les « rémunérations extraordinaires », selon Christian Eckert, rapporteur général du Budget.

Un impôt contesté

Dès son annonce, cette taxe à 75 % a suscité de vives réactions de l'opposition, mais aussi de la part des sportifs et artistes. Certains y voient un taux « punitif », qui pourrait encourager les départs des plus grosses fortunes.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant