La taxe à 75% embarrasse Hollande et le gouvernement

le
0
Après la censure de cette mesure, la gauche cherche une solution alternative.

Le carrosse s'est transformé en citrouille. Sous les critiques du Conseil constitutionnel, le coup de maître de la taxe à 75 % lors de la campagne présidentielle s'est finalement transformé en boulet pour François Hollande. Il y a un an, la mesure avait contribué à le dépeindre en homme vraiment de gauche et à faire douter les électeurs qui penchaient pour Jean-Luc Mélenchon. Y renoncer aujourd'hui aurait l'effet inverse: le faire apparaître en social-démocrate bon teint et couper la dernière amarre qui attache François Hollande à la gauche du PS.

Or jeudi, Europe 1 a annoncé que le président de la République s'apprêtait à renoncer à cette promesse de campagne. Une information immédiatement démentie, et «formellement», par les services de Matignon et de Bercy. Il n'empêche. Depuis la censure de la taxe à 75 % sur les revenus supérieurs à un million d'euros par le Conseil consti...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant