La tauromachie au patrimoine immatériel

le
0
La France est le seul pays à avoir pris cette initiative. Si les amateurs de cette pratique crient victoire, les anti-corridas s'indignent. Avec une vidéo iTélé

C'est une première mondiale. Le président de l'Observatoire national des cultures taurines, André Viard, a annoncé vendredi à Arles, une décision qu'il a qualifié d' «historique» : l'inscription de la tauromachie sur la liste du patrimoine immatériel de la France. Cette décision a été actée par une commission du ministère de la Culture, qui avait donné un avis favorable à cette inscription au mois de janvier.

«Cette mesure constitue la reconnaissance, par l'instance compétente, de la dimension culturelle de la tauromachie telle qu'elle se pratique et telle qu'elle est vécue dans notre pays par les professionnels et par les amateurs qui composent le monde taurin français», s'est réjoui André Viard. «La corrida, introduite en France au milieu du XIXe siècle sur la base de traditions taurines plus anciennes, est aujourd'hui présente dans quatre régions du sud où, chaque année, des spectacles sont organisés dans une quarantaine de villes», a-t-il rappelé.

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant