La Syrie repousse un raid de l'EI sur la base de Daïr az Zour

le
0

(Avec commentaire de l'OSDH, source) BEYROUTH, 6 décembre (Reuters) - L'Etat islamique (EI) a pénétré samedi sur la base aérienne de Daïr az Zour, l'un des derniers bastions des forces gouvernementales dans l'est de la Syrie, avant d'en être repoussé par les militaires, rapporte l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH). Les combattants djihadistes ont attaqué la base à l'aube mais ont été contraints ensuite de battre en retraite, a déclaré l'OSDH. L'organisme fait état de 119 morts au total dans les deux camps en trois jours d'offensive dans la région - 51 militaires et 68 djihadistes. "Les terroristes n'ont pas été en mesure de contrôler la base", a indiqué de son côté une source proche des services de sécurité syriens. Selon l'OSDH, les combattants de l'EI se sont également retirés d'une montagne dominant Daïr az Zour après avoir subi d'intenses bombardements. Les médias d'Etat syriens ont déclaré samedi qu'"un certain nombre de terroristes" avaient été tués la veille à Al Djoufra, un quartier proche de la base aérienne. Ils ajoutent que des chasseurs de l'armée de l'air stationnés sur place ont détruit un convoi de l'EI. L'Etat islamique contrôle de vastes pans de territoire dans l'est de la Syrie et le nord et l'ouest de l'Irak. Il a consolidé cette année son emprise sur la province pétrolifère de Daïr az Zour, où l'armée syrienne ne contrôle quasiment plus que la base aérienne. (Olivier Holmes; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant