La Syrie prête à participer à des "consultations" à Moscou

le
1

(Actualisé avec réaction de l'opposition) BEYROUTH, 27 décembre (Reuters) - Les autorités syriennes ont accepté samedi de participer à des "consultations préliminaires" en Russie en vue d'une reprise des négociations de paix l'année prochaine, mais la Coalition nationale syrienne, qui représente l'opposition modérée soutenue par les puissances occidentales, a immédiatement rejeté l'offre. "La Syrie est prête à participer à des consultations préliminaires à Moscou afin de répondre aux aspirations des Syriens à sortir de la crise", a déclaré un membre du ministère des Affaires étrangères, cité par la télévision publique. La Russie, principal allié de Bachar al Assad sur la scène internationale, milite pour une reprise des négociations de paix qui ont échoué en février à Genève. Le ministre des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a invité récemment différentes composantes de l'opposition à adopter une plate-forme commune avant de renouer le dialogue avec Damas, sans indiquer quels mouvements devaient y participer. Damas en tolère certains, mais l'opposition en exil les récuse. "Il n'y a pas d'initiative, comme le prétend la rumeur", a déclaré samedi Hadi al Bahra, président de la Coalition nationale qui siège en Turquie, lors d'une visite au Caire où il a rencontré le secrétaire général de la Ligue arabe Nabil Elarabi. "La Russie n'a pas d'initiative claire (à proposer) et n'appelle qu'à la tenue d'une réunion (...) à Moscou sans projet précis", a-t-il poursuivi, selon l'agence de presse Mena. (Oliver Holmes, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Berg690 le samedi 27 déc 2014 à 16:58

    La Coalition nationale, un vrai gag!