La Syrie n'a pas complètement respecté le plan Annan, juge l'Onu

le
0
La Syrie n'a pas complètement respecté le plan Annan, juge l'Onu
La Syrie n'a pas complètement respecté le plan Annan, juge l'Onu

NATIONS UNIES (Reuters) - Le régime syrien n'a pas complètement rempli ses obligations concernant le retrait des troupes et des armes lourdes des villes, et doit désormais envoyer un "signal clair" montrant sa volonté de rétablir la paix, indique mercredi le secrétaire général de l'Onu Ban Ki-moon.

"Le gouvernement syrien doit désormais remplir ses obligations initiales concernant les opérations et les déploiements de ses soldats et de faire en sorte qu'ils regagnent leurs casernes", a dit Ban au Conseil de sécurité.

"Des incidents violents et le bilan des victimes ont augmenté à nouveau ces derniers jours, avec des bombardements de zones habitées par des civils et des abus commis par les forces gouvernementales", a-t-il dit.

"La fin de la violence armée est ainsi clairement incomplète", a ajouté le diplomate sud-coréen, soulignant toutefois que les deux camps aspiraient mettre un terme "à la violence sous toutes ses formes".

Les observateurs n'ont pas pu se rendre à Homs, épicentre des violences, pour des raisons de sécurité, a expliqué le chef de l'Onu.

Louis Charbonneau, Benjamin Massot pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant