La Syrie expulse trois employés des Nations unies

le
0

BEYROUTH, 27 février (Reuters) - Le gouvernement syrien a ordonné l'expulsion de trois employés des Nations unies, a-t-on appris vendredi de source sources proches d'organisations humanitaires qui opèrent dans ce pays. Le médiateur de l'Onu sur la Syrie, Staffan de Mistura, est attendu samedi dans la capitale syrienne pour exposer ses plans en vue d'une suspension des bombardements pendant six semaines à Alep, la grande ville du nord du pays. Les trois personnes expulsées par la Syrie sont deux employés du Bureau de coordination des affaires humanitaires de l'Onu (Ocha) et un responsable de l'Unicef, le Fonds des Nations unies pour l'enfance, qui travaillaient à Alep et à Homs. Les autorités de Damas n'ont pas donné les motifs de ces expulsions, a précisé à Reuters Jens Laerke, porte-parole de l'Ocha. On ignore si les trois personnes concernées ont déjà quitté le pays. (Oliver Holmes, Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant