La Syrie dément avoir utilisé des armes chimiques-médias

le
0
    BEYROUTH, 26 octobre (Reuters) - Le gouvernement syrien a 
démenti mercredi que ses forces aient utilisé des armes 
chimiques dans le cadre de la guerre civile. 
    Le ministère des Affaires étrangères "dément (...) les 
accusations que certains cercles occidentaux et leurs 
institutions font circuler sur l'utilisation de matériaux 
chimiques (...) lors des opérations militaires", rapporte 
l'agence de presse Saana.  
    Le ministère ajoute qu'il n'y a pas de "preuve tangible" 
étayant les conclusions de l'enquête internationale. 
    Selon un rapport d'enquête remis fin octobre au Conseil de 
sécurité des Nations unies, les forces gouvernementales 
syriennes se sont rendues coupables d'une troisième attaque au 
gaz toxique.   
    Ce quatrième rapport dans l'enquête ouverte depuis 13 mois 
par l'Onu et l'Organisation pour l'interdiction des armes 
chimiques (OIAC) précise que cette attaque a été menée le 16 
mars 2015 à Qmenas, dans la région d'Idlib. 
 
 (John Davison à Beyrouth et Ali Abdelatti au Caire; Danielle 
Rouquié pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant