La Syrie, cause d'affrontements inter-palestiniens

le
0
Des Palestiniens, divisés sur la question syrienne, se sont violemment opposés dans le camp de réfugiés de Yarmouk, à Damas. Le bilan provisoire est de 11 victimes.

Tout est parti, lundi, d'une manifestation de centaines de réfugiés, armés de bâtons et de pierres, devant le quartier général du Front populaire pour la libération de la Palestine-Commandement général (FPLP-CG), une organisation connue pour être prosyrienne. Motif: exprimer leur indignation de voir ce groupe sacrifier, selon eux, la vie de civils palestiniens en les encourageant à manifester sur le plateau du Golan au nom de la «résistance à Israël», au risque de tomber sous les balles de l'armée israélienne.

La veille, huit Palestiniens avaient été tués par les tirs de Tsahal, alors qu'une foule s'était massée à la frontière israélienne pour tenter de franchir la ligne de démarcation sur le plateau du Golan. Le rassemblement visait à commémorer le 44e anniversaire de la guerre des Six Jours, à l'issue de laquelle Israël avait annexé à son territoire le Golan, la Cisjordanie, la bande de Gaza et la partie orientale de Jérusalem. Les affrontements ent

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant