La superstition, remède contre l'anxiété ?

le
0
PSYCHOLOGIE - Il faut savoir là où s'arrêtent les «bons» comportements et où commencent ceux qui deviennent handicapants.

«D'abord la jambe gauche, toujours. Chaussette, chaussure.» Pour Zinédine Zidane, avant un match, le rituel était immuable. Pour éviter le mauvais ½il, la star du film Black Swan, Natalie Portman, ne voulait pas acheter des vêtements pour son bébé avant d'accoucher. Dans les tournois, le tennisman Paul-Henri Mathieu fait toujours rebondir sa balle le même nombre de fois avant de servir. Sacrée meilleure actrice aux Césars 2011, Sara Forestier portait des dessous porte-bonheur quand elle a reçu sa statuette ! Dans une vie riche en défis et en hasards, sportifs et artistes reconnaissent volontiers s'entourer de grigris ou pratiquer des rituels. Ils ne sont pas les seuls.

» INTERVIEW - «Une création des sociétés pour aménager la peur du monde»

Près de 41 % des Français avouent être superstitieux, selon un sondage TNS Sofres de 2009. Un pourcentage qui grimpe à 51 % chez les 15 à 34 ans, plus sensibles aux petits arrangements avec la chance que leurs aîn

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant