La Suisse va lever jeudi des sanctions contre l'Iran

le
0

ZURICH, 12 août (Reuters) - La Suisse va définitivement lever jeudi des sanctions contre l'Iran suspendues depuis 2014, ont annoncé mercredi les autorités fédérales en arguant de l'accord conclu le mois dernier entre Téhéran et six grandes puissances pour encadrer le programme nucléaire iranien. "La décision de ce jour reflète le soutien du Conseil fédéral à la mise en œuvre de l'accord et témoigne de son intérêt pour l'approfondissement des relations bilatérales avec l'Iran", a déclaré l'exécutif helvétique dans un communiqué. L'accord conclu le 14 juillet par l'Iran avec la Chine, la Russie, les Etats-Unis, l'Allemagne, la France et la Grande-Bretagne vise à mettre en oeuvre un encadrement strict des activités nucléaires de Téhéran en échange d'une levée progressives des sanctions internationales. Les sanctions suisses qui seront levées jeudi interdisaient le commerce de métaux précieux avec des organes publics iraniens et imposaient une déclaration obligatoire pour le commerce de produits pétrochimiques, le transport de pétrole ou de produits pétroliers. Ces mesures étaient simplement suspendues depuis janvier 2014. Avec leur levée, les règles encadrant les transferts financiers au profit d'Iraniens ou réalisés par des Iraniens vont en outre se voir assouplies. Le Conseil fédéral dit souhaiter exploiter désormais "la position privilégiée que la Suisse a développée en Iran au cours de longues années afin de promouvoir des échanges politiques et économiques approfondis avec ce pays". Il ajoute toutefois qu'il "se réserve la possibilité de réintroduire les mesures supprimées si la mise en œuvre de l'accord venait à échouer". (Michael Shields, Marc Angrand pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant