La Suisse va expulser les délinquants étrangers

le
66
La votation organisée par le parti populiste UDC avait mis le gouvernement dans l'embarras.
La votation organisée par le parti populiste UDC avait mis le gouvernement dans l'embarras.

La "votation" du 9 février contre "l'immigration massive" vient d'avoir un effet immédiat. Depuis plus de trois ans, le gouvernement et le Parlement freinaient des quatre fers la mise en application d'une "initiative" précédente de l'Union démocratique du centre (UDC), le parti populiste. Le 28 novembre 2010, les Suisses avaient voté à 52,9 % pour que l'on expulse systématiquement tous les étrangers condamnés pour meurtre, viol, brigandage, traite d'êtres humains, trafic de drogue. Mais pas seulement. Devaient être expulsés aussi ceux qui avaient perçu abusivement des prestations des assurances sociales ou de l'aide sociale. Le couperet devait tomber même sur un étranger né en Suisse, qui y a toujours vécu et qui ne connaît ni le pays ni la langue de ses ancêtres. Face à ce genre de "votation", le Conseil fédéral (gouvernement) et le Parlement décident en général de gagner du temps. En effet, l'expulsion des délinquants étrangers pour des fautes vénielles viole le droit international. "Clash entre le peuple et les élites" Résultat, en 2012, l'"initiative" n'était toujours pas appliquée. L'UDC décidait d'en lancer une nouvelle, dite de "mise en oeuvre", "pour le renvoi effectif des étrangers criminels". 154 000 signatures avaient été recueillies, quand il en faut 100 000 pour pouvoir organiser le vote. En 2013, pour noyer le poisson, le gouvernement tentait d'apporter des restrictions. Il proposait notamment de laisser une...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • nayara10 le vendredi 28 fév 2014 à 23:27

    Espèront qu'ils ne les renveront pas vers la FRANCE.Terre d'accueuille du Monde de la délinquance ..

  • sergela3 le vendredi 28 fév 2014 à 10:59

    les suisses sont en avance sur nous!!il faudra y venir aussi et à quand une statistique sur la population carcérale n'en déplaise aux utopistes.la démocratie suisse la seule parade à l'invasion et aux remplacement de population organisée par nos élites.

  • mcarre1 le lundi 24 fév 2014 à 01:14

    Nos dirigeants parlent de double peine pour les délinquants étrangers, mais c'est souvent la triple peine qu'il ont instauré pour les français: 1ere peine: victime du délinquant 2e peine: délinquant détenu logé nourri à nos frais 3e peine: il reste en France pour recommencer.

  • rotul le vendredi 21 fév 2014 à 18:48

    la bonne pensance de gauche frise le racisme en disant que tous les suisses sot des banquiers vereux!

  • M9425023 le lundi 17 fév 2014 à 19:29

    Si les Suisses expulsent tous les Suisses délinquants, y compris pour traficotage financier, il n'y aura bientôt plus que les vaches, et encore, au prix où elles vendent leur chocolat ! En tout cas, les banquiers en premiers, ça c'est un bon point !

  • fignar le lundi 17 fév 2014 à 18:24

    Bonne idée,à quand la même chose en France ?

  • jsrlak1 le lundi 17 fév 2014 à 17:29

    Je propose un référendum sur ce sujet en France... "Le peuple a la liberté de disposer de lui-même" nous rappelle souvent le PS.

  • M2180541 le lundi 17 fév 2014 à 17:08

    ..../...n'auraient pas besoin de se creuser la cervelle pour trouver de nouvelles taxes.

  • M2180541 le lundi 17 fév 2014 à 17:07

    Les Suisses ont tout compris, ils ne s'embarrassent pas de "BONS A RIEN".Si la France en faisait de même, nos chers politiques n'aurle déficit

  • lenip le lundi 17 fév 2014 à 17:01

    pas grave ils vont venir chez nous !!!!! et la tau bira les fera libérer !!!