La Suisse remet à Paris des documents sur 300 clients d'UBS -presse

le
9

(Actualisé avec l'absence de confirmation du parquet à Paris) ZURICH, 5 octobre (Reuters) - La Suisse a remis aux autorités françaises des documents sur 300 clients d'UBS UBSN.VX soupçonnés d'évasion fiscale, rapporte dimanche le journal SonntagsZeitung. Ces documents ont été envoyés aux autorités judiciaires françaises au cours des dernières semaines, sans que les clients concernés n'en aient été informés, précise-t-il. UBS et le département fédéral suisse des Finances n'ont pas souhaité commenter. A Paris, le parquet n'a pas confirmé l'information du journal dominical suisse. La communication des documents a été rendue possible par une révision de la loi suisse sur l'assistance administrative en matière fiscale qui est entrée en vigueur le 1er août et facilite l'obtention d'informations par des pays tiers sur des évadés fiscaux présumés. Les juges français en charge de l'enquête sur un blanchiment de fraude fiscale présumé par UBS ont évalué à un montant record de 4,88 milliards d'euros l'amende qui pourrait être infligée à la banque helvétique si elle est reconnue coupable, a indiqué vendredi une source proche du dossier. ID:nL6N0RY337 (Caroline Copley à Zurich avec Chine Labbé à Paris, Véronique Tison pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 445566ZM le lundi 6 oct 2014 à 11:50

    Les politiques aimeraient trier le nom entre les coupables et ceux qui ont procédé par inadvertance.

  • mipolod le lundi 6 oct 2014 à 08:51

    Il y aurait à rire si parmi les 300 clients il y avait des personnalités politiques de gauche....ça ne serait pas surprenant !

  • mark92 le dimanche 5 oct 2014 à 22:02

    Il faut bien occuper les petits juges rouges avant qu'ils ne soient à pôle emploi. Ils devront justifier leurs activités. 4 milliards d'amende alors que plusieurs centaines de milliards sont en jeu. Merci la justice Française.

  • M2766070 le dimanche 5 oct 2014 à 19:47

    c est pas que je les critiques , ho que non, z ont bien raison d aller bosser là bas !!! et de laisser leur ronds

  • M2766070 le dimanche 5 oct 2014 à 19:47

    pis y a 55 000 frontaliers donc , y en reste , a diffamer

  • M2766070 le dimanche 5 oct 2014 à 19:45

    ha on a squizzé mon ...

  • fbordach le dimanche 5 oct 2014 à 18:44

    Encore un petit peu d'intox des socialopithèques qui n'ont plus assez d'argent à redistribuer et donc cherchent maintenant à faire les fonds de tiroir et à inciter les plus timorés à rapatrier leurs avoir en République bananière française... Statistiquement, si toutefois c'est vrai, il y a surement quelques hommes et femmes de gôches dans les heureux élus!

  • M6827458 le dimanche 5 oct 2014 à 18:41

    et achetez des dollars AUSTRALIENS!

  • grinchu1 le dimanche 5 oct 2014 à 18:00

    SI ceci est vrai...ce dont je doute...1- c'est inutilisable devant les tribunaux français...2- retournez vous auprès des tribunaux suisses qui vous dédommagerons du préjudice..3-fermez tous vos comptes en Suisse !Un ancien d'une banque de là- bas...