La Suisse prête à lever le secret bancaire en 2015

le
0
D'après le quotidien suisse Le Temps , Berne s'apprête à accepter le principe d'échange automatique d'information, prôné par le G20 et l'OCDE. Mais pose ses conditions.

Un nouveau séisme se prépare sur les bords du lac Léman. La Suisse serait prête, selon le quotidien Le Temps, à accepter le principe d'échange automatique d'information à l'horizon 2015. Une décision qui signe l'arrêt de mort du secret bancaire pour les comptes étrangers.

Fini le transfert de données bancaires sur demande, dans le cadre de traités fiscaux. La règle sera la transparence fiscale comme c'est aujourd'hui la règle au sein de l'Union européenne - à l'exception de l'Autriche et du Luxembourg. La décision suisse suit celle du Grand Duché qui a promis de lever le secret bancaire en 2015.

Liste noire des paradis fiscaux

Une fois encore, c'est la pression internationale qui fait plier les Suisses comme les autres paradis bancaires européens. Après la pression ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant