La Suisse doit inspirer Paris sur les rémunérations dit Ayrault

le
7
L'EXEMPLE SUISSE SUR LES RÉMUNÉRATIONS ABUSIVES DOIT INSPIRER LA FRANCE SELON JEAN-MARC AYRAULT
L'EXEMPLE SUISSE SUR LES RÉMUNÉRATIONS ABUSIVES DOIT INSPIRER LA FRANCE SELON JEAN-MARC AYRAULT

PARIS (Reuters) - Il faut s'inspirer de l'exemple de la Suisse qui a approuvé dimanche par référendum la mise en place d'un système de contrôle des rémunérations des dirigeants d'entreprise parmi les plus stricts au monde, a déclaré lundi Jean-Marc Ayrault.

"Les Suisses souvent nous montrent la voie et personnellement je pense qu'il faut s'en inspirer", a déclaré le Premier ministre à l'issue d'un séminaire gouvernemental consacré à l'emploi. Il a qualifié la votation suisse "d'excellente expérience démocratique".

Le texte suisse donne aux actionnaires des sociétés cotées en bourse un droit de veto sur le montant des salaires des dirigeants et une interdiction des primes d'entrée et des indemnités de départ.

Le gouvernement de Jean-Marc Ayrault a déjà plafonné les rémunérations des dirigeants des entreprises publiques et planche encore sur un mécanisme pour taxer les rémunérations des plus riches après la censure du Conseil constitutionnel d'une taxation à 75% des revenus annuels de plus d'un million d'euros.

Au niveau européen, un accord provisoire conclu la semaine passée prévoit que les primes versées aux banquiers ne puissent dépasser le montant annuel de leur salaire. Cet accord doit encore être approuvé par une majorité d'Etat européens.

Julien Ponthus, édité par Yann le Guernigou

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • oferrazz le lundi 4 mar 2013 à 16:02

    Il faut s'inspirer de la Suisse pour faire des REFERENDUMs.

  • M1531771 le lundi 4 mar 2013 à 15:33

    Nivellement par le bas...!! Génial !

  • a.guer le lundi 4 mar 2013 à 15:22

    il n'y a pas que sur le thème des hautes rémunérations qu'il faut s'inspirer des votations en vigueur en Suisse . Mais nos politiques ont peur du peuple et de son bon sens

  • M5327347 le lundi 4 mar 2013 à 15:19

    Monsieur AYRAULT dit : "je PENSE qu'il faut s'en inspirer". Ah bon, c'est pas encore fait !!!! Vous préférer continuer à taxer les "petits" comme vous êtes en train de le faire de plus en plus, Monsieur AYRAULT. Au lieu de penser, AGISSER !!!! Et visez plutôt ceux qui ont les poches pleines et dont vous connaissez sans doute les noms (même si ce sont des potes !). Merci pour nous, les "petits" qui cherchons simplement à boucler nos fins de mois.

  • bcauss le lundi 4 mar 2013 à 15:08

    guignols !!! , il suffira de signer une clause de non concurrence pour que le patron continue à percevoir son salaire pendant la durée de la clause ; la jurisprudence exige une compensation financière aux clauses de non concurrence surtout si elles très"larges " dans l'espace et dans le temps !

  • KAFKA016 le lundi 4 mar 2013 à 14:51

    Herault 21000euros X 12 = 250 000 euros + Avantages et indeminités non imposées en net il gagne + qu'un patron à 450 000euros - sans objectifs de résultats qui plus est !!!!

  • paumont1 le lundi 4 mar 2013 à 14:40

    ouais, et si on parlait des rémunérations et du nombre des politiques en France qui sont les plus élevées du monde...