La Suisse choquée par le suicide du patron de Swisscom

le
0
La Suisse choquée par le suicide du patron de Swisscom
La Suisse choquée par le suicide du patron de Swisscom

Le directeur général de Swisscom, l'opérateur historique de télécoms en Suisse, a mis fin à ses jours, un choc pour le petit pays alpin.Carsten Schloter a été retrouvé mort à son domicile dans la région de Fribourg, au centre de la Suisse, selon un communiqué publié mardi par Swisscom."La police penche pour un suicide et enquête sur les circonstances exactes", a indiqué l'opérateur de télécoms, qui a précisé qu'aucune autre information ne sera communiquée par respect pour la famille.Dans l'immédiat, la direction sera assurée par interim par son suppléant, Urs Schaeppi, responsable de Swisscom Suisse."Le conseil d?administration, la direction et les employés du groupe sont profondément affligés. Nous présentons à la famille et aux proches nos plus sincères condoléances", a déclaré Hansueli Loosli, le président du conseil d'administration.Né en 1963, Carsten Schloter avait débuté sa carrière chez Mercedes-Benz France SA, avant de rejoindre le secteur des télécoms, intégrant en 1992 l'équipe de direction de debitel France SA.Parfaitement bilingue, il avait intégré Swisscom au tournant de l'an 2000, où il avait dirigé les activités de téléphonie mobile avant de prendre la tête du groupe en 2006. La nouvelle de son décès a fortement surpris en Suisse car rien ne laissait présager que ce ressortissant allemand envisage de mettre un terme à son existence.Alors que nombre d'opérateurs sont confrontés à une concurrence féroce, Swisscom dispose en effet d'une confortable assise sur son marché domestique, qui lui permet de verser chaque année de généreux dividendes. Sur le sol helvétique, le groupe ne doit d'ailleurs affronter aucun rival de taille comparable, les autorités de la concurrence s'étant opposées en 2010 à la fusion des activités suisses d'Orange avec Sunrise. Carsten Schloter avait en outre habilement négocié le redéploiement des activités de l'entreprise face à ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant