La Suisse autorise le transfert de documents sur Petrobras

le
0
    ZURICH, 18 octobre (Reuters) - Le Tribunal pénal fédéral 
(TPF) suisse a décidé mardi que le parquet helvétique pourrait 
communiquer au Brésil des documents bancaires susceptibles 
d'apporter un éclairage sur l'affaire Petrobras  PETR4.SA .  
    L'instance d'appel a bloqué une première fois en janvier ce 
partage d'informations au motif que les procureurs n'avaient pas 
respecté la procédure garantissant une assistance juridique 
mutuelle.  
    Certaines parties ayant déposé un autre appel devant le TPF, 
la décision du tribunal n'est pas définitive, a toutefois 
précisé le ministère public.  
    Le scandale lié au groupe public pétrolier Petrobras 
(Petroleo Brasileiro) a éclaté il y a plus de deux ans, mettant 
au jour un vaste système de corruption impliquant de nombreuses 
entreprises, le Parti des travailleurs au pouvoir et le 
gouvernement de Brasilia au plus haut niveau.  
    Le parquet fédéral suisse dit avoir été informé d'environ 
340 signalements bancaires suspects en relation avec l'affaire, 
ouvert une soixantaine d'enquêtes et gelé l'équivalent de 800 
millions de dollars (727 millions d'euros) depuis 2014.  
    Les autorités helvétiques ont réclamé cette année à une 
quarantaine d'établissements financiers des documents concernant 
un millier de comptes détenus par des "cadres dirigeants de 
Petrobras et des fournisseurs, des intermédiaires financiers, 
des hommes politiques brésiliens", ainsi que par un certain 
nombre d'entreprises brésiliennes ou étrangères, précise le 
parquet suisse.  
 
 (Michael Shields; Jean-Stéphane Brosse pour le service 
français) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant