La Suisse augmente le quota de travailleurs étrangers non-UE

le
0
    ZURICH, 12 octobre (Reuters) - La Suisse autorisera l'an 
prochain 1.000 personnes supplémentaires munies d'une 
qualification à venir travailler sur son territoire pour faire 
face à la demande des entreprises en personnel qualifié. 
    La décision, annoncée par le gouvernement mercredi, signifie 
que 7.500 personnes au total issues de pays autres que l'Union 
européenne et des trois autres membres de l'Association 
européenne de libre échange (AELE, Islande, Liechtenstein, 
Norvège) seront en mesure de travailler en Suisse. 
    L'immigration est un sujet brûlant dans la Confédération 
helvétique, où le quart de la population est d'origine 
étrangère. En 2014, les Suisses se sont prononcés par référendum 
en faveur d'une réduction du nombre d'immigrants.  
    Est actuellement débattu au Parlement un texte qui offrirait 
la préférence à l'embauche aux ressortissants suisses, tout en 
ne contrevenant pas aux accords avec l'Union européenne sur la 
libre circulation des personnes en échange du maintien de 
l'accès au marché unique dont jouit la Suisse. 
 
 (Michael Shields, Gilles Trequesser puor le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant