La Suisse allume une guerre fiscale avec la France

le
94
Photo d'illustration.
Photo d'illustration.

Quel rapport entre la nouvelle mise en examen de François Reyl, patron de la banque Reyl, gestionnaire du compte de Jérôme Cahuzac, et le rejet par 122 voix contre 53 par le conseil national (l'Assemblée nationale) de la nouvelle convention franco-suisse sur les successions ? Théoriquement aucun. Si ce n'est que les élus, comme une grande partie de la population de la Confédération, supportent de plus en plus mal les attaques de Paris contre sa place financière. "Dès l'instant où des juges français décident que toute banque suisse qui a accueilli des fonds français non déclarés peut être poursuivie pour blanchiment de fraude fiscale, cette affaire fait apparaître un risque systémique pour l'ensemble des banques suisses", s'insurge le député libéral-radical genevois Christian Lüscher dans L'Agefi, le quotidien de la finance. Pour faire simple : tous les banquiers suisses, sinon l'immense majorité, ne risquent-ils pas demain d'être mis en examen pour avoir accueilli des clients qui n'étaient pas en règle avec le fisc ? L'absence de Dominique Reyl On estime que 70, voire 80 % de l'argent placé à Genève, Zurich et Lugano n'est pas déclaré ! Mais la justice française peut-elle, pour autant, mettre en examen François Reyl, lui interdire de revenir en Suisse et d'exercer sa fonction de directeur général, alors que dans la législation helvétique le blanchiment de fraude fiscale n'est pas poursuivi, et que la banque Reyl n'a pas...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • d.contan le vendredi 27 déc 2013 à 09:24

    la france devrait suivre le modele suisse et non suivre son modele voué à l'echec.quant à quitter l'euro ce serait du suicide.pour sortir du m....ou onest il faut reduire les depenses et la distribution à tout va,baisser fortement lapressio fiscale,attirer les riches en france ou lieu de les refouler à l'exterieur,encorager l'investissement plutot que la relance par la consommation qui bien evidemment relance les importations.mais bien sur nos politiciens preferent leurs reelections

  • KRIST17 le mardi 17 déc 2013 à 00:06

    hazar, ce soir un œil sur la planète spécial suisse, 3.5% de chômage, le peuple qui peux contrer les décisions de l'état, des salaires pour des profs de 15000/18000 euros mensuel...le paradis des gens humains...et on veux leur donner des cours...!!!! on est vraiment trop fort...mm pas peur...ha ha c'est Français...... pour tout les jaloux...la Suisse devrait être un exemple a atteindre, pas une réalité a critiquer sans raison, juste parceque ils sont meilleurs....le pape ne s'y est pas trompé...

  • lechypre le lundi 16 déc 2013 à 14:16

    ce pays est une honte ! on vole en toute impunité grâce aux secret bancaire...l'argent du monde est dans les coffres de ces ma fieux

  • puck le lundi 16 déc 2013 à 11:27

    psdi, comment on fait ?

  • janaliz le lundi 16 déc 2013 à 08:45

    La Suisse n'a rien à craindre. Elle fait partie des quelques pays "coffres forts" du monde. Que pourra le petit pingouin contre la finance internationale du monde entier...

  • M4328752 le dimanche 15 déc 2013 à 12:09

    PTDR !!

  • M898407 le samedi 14 déc 2013 à 18:57

    Et prends çà dans les dents, François le triomphant !!! "Moi Président je mettrai la finance à genou..."

  • Dinero75 le samedi 14 déc 2013 à 18:03

    Achtung quand meme pour les Suisses: la SNB a achete des tonnes de papier en euros ! en cas de grabuge, Mario etant pret a "whatever it takes..." ces centaines de milliards pourraient ressembler a des emprunts russes c'est a dire du papier pour tapisserie !

  • psdi le samedi 14 déc 2013 à 17:31

    Il faut tous les incarcérer ses petits suisses.

  • M3366730 le samedi 14 déc 2013 à 16:30

    MdR, la France se fait jeter par la Suisse, effectivement comment les cigales de ce GVT peuvent ils donner des leçons aux fourmis des autres pays ? Il faudrait déjà que tous nos élus déclarent les avoirs qu'ils ont en Suisse et surtout tout ceux de gauche et il y en a !