La Suisse abandonne les poursuites contre deux suspects syriens

le
0
    VIENNE, 30 janvier (Reuters) - La justice helvétique a 
abandonné les poursuites pénales engagées le mois dernier contre 
deux hommes détenant des passeports syriens arrêtés à Genève 
après que des traces d'explosifs avaient été retrouvées dans 
leur voiture, a annoncé samedi le procureur général. 
    Les deux hommes, soupçonnés d'avoir fabriqué et transporté 
une bombe, étaient poursuivis dans le cadre d'une loi visant les 
groupes extrémistes comme Al Qaïda et l'Etat islamique. 
    Après leur arrestation, ils avaient nié toute activité 
criminelle et avaient expliqué qu'ils venaient d'arriver en 
Suisse et d'acheter la voiture incriminée.   
    "Les soupçons initiaux n'ont pas été confirmés", a déclaré 
le bureau du procureur général dans un communiqué, précisant 
qu'un des hommes a déjà été libéré et a quitté la Suisse et que 
l'autre est encore détenu car il n'a pas de papiers d'identité 
valides. 
    Le communiqué ne mentionne pas l'identité ni la nationalité 
des deux hommes et un porte-parole du procureur général n'a pas 
voulu confirmer s'ils étaient syriens. 
    Au moment de leur arrestation, le procureur avait indiqué 
qu'ils étaient détenteurs de passeports syriens valides. 
     
 
 (François Murphy; Tangi Salaün pour le service français) 
 )
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant