La Suède se découvre sans défense

le
0
Le chef d'état-major assure que son armée ne tiendrait qu'une semaine en cas d'invasion. Inquiètes du réarmement russe, des voix réclament l'adhésion du royaume à l'Otan. La ministre de la Défense a été pressée de répondre.

L'ennemi du général Sverker Göranson, chef d'état-major de l'armée suédoise, réside dans les chiffres: il dénonce régulièrement les coupes effectuées dans le budget de la défense suédoise. Aussi, alors que des discussions démarrent sur le budget de 2014, il a voulu faire passer un message fort. Il a déclaré la semaine dernière dans un quotidien suédois qu'en cas «d'attaque limitée», la Suède «ne pourrait se défendre qu'une seule semaine» avant de tomber. Pire, il garantit qu'en cas d'attaque menée simultanément sur deux fronts, le pays ne pourrait résister. Pas même quelques jours.

La déclaration a réveillé chez les Suédois des craintes qui avaient disparu avec la fin de la guerre froide. Pressée de réagir par les médias, la ministre...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant