La Suède remporte une sixième victoire à l'Eurovision

le , mis à jour à 03:22
0

par Victoria Bryan et Shadia Nasralla VIENNE, 24 mai (Reuters) - Måns Zelmerlöw a offert à la Suède samedi soir à Vienne sa sixième victoire dans le concours Eurovision de la chanson au terme de la 60e édition d'un show qui attire plus de téléspectateurs que le Superbowl, la finale du championnat de football américain. L'interprète d'"Heroes", une ballade électro pop qui était donnée favorite par les bookmakers, succède à Conchita Wurst, la diva barbue autrichienne qui avait survolé le concours l'an dernier à Copenhague. Agé de 28 ans, le chanteur et présentateur de télévision devance la Russe Polina Gagarina et le trio italien Il Volo. Longtemps au coude à coude avec la chanteuse russe, il s'est détaché pour obtenir au final 365 points contre 303 pour sa rivale et 292 pour les trois jeunes Italiens. Seule l'Irlande, avec sept victoires, fait mieux que la Suède, qui organisera l'an prochain la 61e édition de ce rendez-vous annuel de la pop continentale suivi l'an dernier par plus de 195 millions de téléspectateurs. La 60e édition, qui avait fait une place pour l'occasion à l'Australie, où l'émission est très regardée, a été fidèle à sa tradition de déluge de strass, de tenues extravagantes, de jeux de lumière tourbillonnants et de répartition géopolitique des votes. Mais elle a été troublée par les sifflets qui ont accompagné les "twelve points" attribués à la Russie par d'anciens Etats satellites de l'ex-Union soviétique. Au point qu'Alice Turner, co-présentatrice de la soirée, a dû rappeler le public à l'ordre. "Ce soir, la musique devrait l'emporter sur la politique", a-t-elle dit. LA FRANCE 25E AVEC QUATRE POINTS Au total, 27 concurrents étaient en lice pour la finale organisée à la Wiener Stadthalle de Vienne, la capitale autrichienne qui a profité de cette manifestation pour montrer au monde une image renouvelée, plus libérale, plus légère que son passé de capitale guindée de la Mitteleuropa. Conchita Wurst, née Tom Neuwirth à l'état-civil, a été omniprésente tout au long de la soirée. "Aucune campagne de marketing n'aurait pu booster autant notre image dans le monde que sa victoire l'an dernier", explique-t-on à l'Office du tourisme autrichien. (voir ID:nL5N0YE01L ) La France, qui était représentée par Lisa Angell, finit à la 25e place avec 4 points apportés par l'Arménie et San Marin. Seules l'Allemagne et l'Autriche, le pays hôte, avec un zéro pointé pour chacune, sont derrière. Avec son "village balayé par l'histoire" et ses ruines d'où la chanteuse voulait "parler d'espoir", sa chanson "N'oubliez pas", composée par Robert Goldman, le frère de Jean-Jacques, a été emportée par les rythmes up tempo et dansants des principaux favoris du concours. Lisa Angell, également défavorisée par sa deuxième place dans l'ordre de passage sur scène, fait néanmoins mieux que les Twin Twin, derniers l'an passé avec 2 points, mais la dernière des cinq victoires de la France reste la propriété de Marie Myriam, il y a trente-huit ans. Le classement est établi à 50/50 par les votes des téléspectateurs et le choix des jurys des 40 pays de l'Union européenne de radiotélévision (UER) participant au concours. (Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant