La Suède recherche toujours une mystérieuse présence sous-marine

le
0

par Niklas Pollard et Alistair Scrutton STOCKHOLM, 19 octobre (Reuters) - La Suède a publié dimanche une photo ayant du grain d'un mystérieux vaisseau dans l'archipel de Stockholm, l'armée suédoise continuant à rechercher ce qui pourrait être un sous-marin étranger ou des plongeurs. Les recherches engagées par la Suède vendredi en mer Baltique, à moins de 50 km de Stockholm, rappellent les tensions des dernières années de la Guerre froide quand la marine suédoise traquait d'éventuels sous-marins soviétiques le long de son littoral. L'armée suédoise a présenté une image de ce qui semble être un engin entouré d'ondulations blanches. La personne qui a pris cette photographie a raconté que l'engin avait ensuite plongé. Il s'agit d'une des trois observations jugées crédibles par l'armée. Depuis le début, l'armée suédoise se bornait à dire qu'elle était à la recherche d'une "activité sous-marine étrangère". Elle en a dit plus dimanche. "Cela pourrait être un sous-marin, ou un petit sous-marin", a déclaré le contre-amiral Anders Grenstad lors d'une conférence de presse. "Cela pourrait être des plongeurs utilisant une sorte de véhicule sous-marin ressemblant à un cyclomoteur et cela pourrait être des plongeurs qui n'ont pas d'activité sur notre territoire", a-t-il ajouté. Les observations, a-t-il dit, ont été faites dans "une zone qui a de l'intérêt pour une puissance étrangère". Il a toutefois précisé ne pas être en mesure de relier l'activité observée à un pays en particulier. MESSAGES RADIO CRYPTÉS "Cela ne nous appartient pas. C'est un vaisseau étranger et nous n'avons pas d'indication que de quelconques civils seraient impliqués dans des activités sous-marines", a-t-il ajouté. L'incident intervient sur fond de tension croissante entre les pays nordiques et la Russie à propos de l'Ukraine. La semaine dernière, la Finlande a accusé la marine russe de gêner un navire de recherche expérimental finlandais dans les eaux internationales. Selon le quotidien Svenska Dagbladet, l'opération militaire a été lancée après l'interception d'un message radio en russe sur une fréquence d'urgence. D'autres échanges radio, cryptés, ont été interceptés vendredi soir après le début des recherches, entre un point dans l'archipel de Stockholm et l'enclave russe de Kaliningrad, quartier général de la flotte russe de la Baltique, ajoute le journal. ID:nL6N0SD0XC Le ministère russe de la Défense a déclaré dimanche que la marine russe n'effectuait aucune activité inhabituelle dans la Baltique et ne connaissait aucune situation d'urgence. "Les navires et les sous-marins de la marine russe remplissent leurs missions dans les eaux des océans du monde conformément à leur programme", a déclaré un porte-parole du ministère russe de la Défense, cité par l'agence de presse Interfax. "Il n'y a pas de situation extraordinaire, sans parler d'urgence, impliquant des bâtiments de guerre russes." (Avec Alexeï Anichtchouk à Moscou; Guy Kerivel, Bertrand Boucey et Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant