La Suède pourrait expulser jusqu'à 80.000 demandeurs d'asile

le
1
    STOCKHOLM, 28 janvier (Reuters) - La Suède se prépare à 
expulser entre 60.000 et 80.000 migrants arrivés l'an dernier 
dont les demandes d'asile ont été rejetées, a déclaré le 
ministre de l'Intérieur, Anders Ygeman, dans une interview 
publiée jeudi par le quotidien Dagens Industri. 
    L'an dernier, quelque 163.000 demandes d'asile ont été 
enregistrées en Suède. Environ 45% d'entre elles devraient être 
refusées. 
    "Nous parlons de 60.000 personnes environ, mais ce chiffre 
pourrait monter à 80.000", déclare le ministre dans les colonnes 
du quotidien économique. 
    Le gouvernement s'attend à ce qu'un grand nombre de 
demandeurs d'asile déboutés deviennent des clandestins. "Un 
grand défi nous attend", poursuit Ygeman, qui appelle à une 
coopération entre les autorités chargées du dossier. "Il nous 
faudra mobiliser davantage de ressources", ajoute-t-il. 
    Face à la crise des réfugiés, sans précédent en Europe 
depuis la fin de la Deuxième Guerre mondiale, la Suède, membre 
de l'espace Schengen de libre circulation des hommes et des 
marchandises, a mis en place des contrôles à ses frontières et 
revu les règles d'octroi de l'asile. 
 
 (Daniel Dickson; Henri-Pierre André pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M940878 il y a 10 mois

    combien à expulser en France ?