La Suède lance à son tour un QE, la couronne chute

le
0

(Actualisé avec détails, commentaires, banque centrale danoise) LONDRES, 12 février (Reuters) - La couronne suédoise a touché un plus bas de six ans face au dollar jeudi tandis que, à l'inverse, la Bourse de Stockholm a atteint en séance un nouveau record, après la décision surprise de la banque centrale du pays de lancer un programme d'assouplissement quantitatif (QE) et de faire passer son taux d'intervention en territoire négatif. La Riksbank a abaissé son taux de prises en pension de 10 points de base à -0,10%. L'institut d'émission a annoncé par ailleurs qu'il allait racheter pour 10 milliards de couronnes (un milliard d'euros) par mois d'obligations d'Etat d'échéances d'un à cinq ans. Elle s'est dite par ailleurs prête à prendre d'autres mesures très rapidement "même entre deux réunions de politique monétaire régulières, si nécessaire" pour faire face à la menace de déflation. Ces annonces ont fait chuter la couronne suédoise à un moment de près de 2%, à 8,5512 par dollar SEK= , son plus bas niveau depuis avril 2009, avant de revenir vers 16h20 GMT à 8,4386. La couronne a perdu jusqu'à 1,7% face à l'euro, à un creux de deux mois de 9,6894 EURSEK=D4 . A la Bourse de Stockholm, l'indice OMXS30 .OMXS30 évoluait en hausse de plus de 2% en toute fin de séance, à 1.62,26 points après avoir atteint un pic historique de 1.631,27 points. Le rendement sur les obligations souveraines à 10 ans SE10YT=TWEB reculait de près de 11 points de base, à 0,54%. "De toute évidence, ces mesures sont beaucoup plus agressives que prévu. Et la porte est laissée ouverte à d'autres mesures d'assouplissement quantitatif et à d'autres baisses de taux", a souligné Adam Colen chargé de la stratégie changes chez RBC London. La majorité des analystes interrogés par Reuters anticipaient le statu quo ce mois-ci. Le taux repo resterait à son niveau actuel jusqu'à ce que le taux d'inflation se rapproche de l'objectif de la Riksbank, qui est de 2%. L'institut d'émission suédois opte ainsi pour un programme d'assouplissement quantitatif quelques semaines après des mesures similaires décidées par la Banque centrale européenne (BCE). La banque centrale danoise a également surpris les intervenants de marché en décidant, après une rafale d'abaissements, d'observer le statu quo en termes de taux. Les analystes avaient anticipé l'annonce d'un nouvel assouplissement pouvant représenter jusqu'à 50 points de base. Le 5 février, la Banque du Danemark avait annoncé une quatrième baisse en trois semaines de son taux d'intervention, le ramenant de -0,5% à -0,75%, au même niveau que l'homologue de la Banque nationale suisse (BNS). ID:nL6N0VF4TU Il s'agit, à ce stade, des taux d'intérêt les plus bas au monde. (Anirban Nag, Jemima Kellly, Sudip Kar-Gupta et Nigel Stephenson, Patrick Vignal et Benoît Van Overstraeten pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux