La Suède gagne mais ne se met pas à l'abri

le
0
La Suède gagne mais ne se met pas à l'abri
La Suède gagne mais ne se met pas à l'abri

Dominatrice et rarement inquiétée, la Suède a fini par concéder un but bête en fin de match (2-1). Pour les Danois, cette reprise de Jörgensen est synonyme d'espoir.

Suède 2-1 Danemark

Buts : Forsberg (45e), Ibrahimovic (50e sp) pour la Suède // Jörgensen (80e) pour le Danemark

Il est certain que peu de gens avaient la tête au football ce samedi soir. Pourtant, alors que le monde entier se remettait difficilement d'une soirée cauchemardesque à Paris, le football a repris ses droits, non sans une pensée pour les victimes de la barbarie. Maigre consolation, diront les uns, consolations quand même, répondront les amateurs de football, ce match entre la Suède et le Danemark a été un spectacle plaisant, engagé et divertissant. Volontaires mais maladroites, les deux équipes ont vu le match prendre une nouvelle tournure en une minute à peine juste avant la pause. Après une splendide ouverture d'Eriksen, Bendtner manque d'abord une occasion énorme. Sur l'action suivante, les Suédois remontent rapidement le ballon, et Lustig, sur son côté droit, centre fort en retrait pour Forsberg qui reprend victorieusement du droit. Pour l'heure, ce sont les coéquipiers de Zlatan qui ont le bout des pieds en France.

Des ratés, encore des ratés et un but


Dans une Friends Arena éclairée aux couleurs du drapeau français, et après une minute de silence de circonstance, Suédois et Danois se retrouvent pour une place à l'Euro. Dès les premières minutes, joueurs et spectateurs comprennent que c'est bien un derby qui se joue ce soir. Les duels sont âprement disputés et aucune des deux équipes ne semble vouloir respecter le traditionnel round d'observation. Ce sont d'abord les Danois qui s'emparent du ballon et qui parviennent à construire quelques actions de jeu intéressantes. Il faut d'ailleurs un superbe sacrifice de Granqvist (5e) pour empêcher la Suède de sombrer devant son public. Peu à peu, les locaux reprennent les choses en main et se montrent moins pressés qu'en début de rencontre. Les Blågult favorisent un jeu long, en l'air, pour essayer de trouver le grand Zlatan Ibrahimović. Après vingt minutes de jeu, Lewicki centre fort pour Berg, mais ce dernier voit sa tentative détournée par…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant