La stratégie secrète de la SNCF pour rentabiliser son TGV

le
24
Guillaume Pepy. Photo d'illustration.
Guillaume Pepy. Photo d'illustration.

Avec son modèle "tout TGV", la SNCF déraille. Voilà en substance l'avertissement lancé jeudi dernier par la Cour des comptes, qui a rendu public un rapport dénonçant des destinations trop nombreuses, des projets non rentables et un réseau manquant de cohérence.

Les sages s'alarment d'une stratégie "à bout de souffle", d'un "coût devenu non soutenable", et somment l'entreprise, qui "n'a déjà pas été en mesure d'honorer ses engagements budgétaires en 2013", de réagir. Vite... Car la marge opérationnelle du fleuron de la SNCF est passée de 29 % du chiffre d'affaires en 2008 à 12 % cinq ans plus tard.

Les voyageurs de première dans le viseur

Cependant, l'entreprise ferroviaire n'a pas attendu la publication de ce rapport sévère pour réagir. Le même jour, elle diffusait en interne un document évoquant plusieurs pistes pour permettre au TGV de se remettre sur les rails de la rentabilité. Le site Économie matin, qui a pu le consulter, en rapporte les grandes lignes. Et les solutions envisagées vont faire bondir les usagers.

Surtout les habitués des premières classes ! Ce sont ces voyageurs que la SNCF cible. Elle envisagerait, selon ce document confidentiel, de généraliser "les Espaces Pro Première avec restauration incluse". Hormis sur la liaison Paris-Lille, jugée trop courte. En d'autres termes, les usagers business se verront imposer, même s'ils ne le désirent pas, un service de restauration qui justifiera une augmentation du prix de...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • dotcom1 le lundi 27 oct 2014 à 11:37

    J'ai eu peur. En lisant le tire j'ai cru qu'ils allaient enfin mettre un terme au chantage des syndicats. Non, c'est plus facile de taper les "riches". Sauf que ceux-là ne vont pas attendre de se faire tondre pour changer de mode de transport.

  • zeisuke le lundi 27 oct 2014 à 10:53

    la stratégie de la sncf : elle préfère voir rouler ses rames vides que de baisser les prix des billets

  • M4098497 le lundi 27 oct 2014 à 08:54

    La stratégie de la SNCF c'est d'entrer dans le capital de BLABLACAR tellement elle a confiance en elle...

  • M3366730 le dimanche 26 oct 2014 à 12:50

    C'est vrai que si nos politiques n'avaient pas pris la SNCF pour un guichet social et une annexe pour faire du clientélisme auprès de leurs électeurs en imposant des TGV un peut partout et surtout là ou cela ne serait pas rentable (une marge opérationnelle de 12% ! donc un déficit de 88% mazette)

  • lsleleu le dimanche 26 oct 2014 à 09:55

    Plus on avance et plus l'imbécilité est au pouvoir! Vous n'avez pas faim vous bouffer quand même ! Et ce ne sera pas du Paul Bocuse évidemment ; et si vous ne prenez pas le repas prévu il ira ou ? (norme oblige)...à la poubelle ! ILS SONT DEVENU FOUS.

  • fbordach le dimanche 26 oct 2014 à 09:50

    Il paraît meme qu'ils envisagent d'être a l'heure...

  • M5441845 le samedi 25 oct 2014 à 22:38

    Obliger les gens a payer un repas qu'il ne veulent pas, c'est très bon pour les autobus et easyjet..

  • soulamer le samedi 25 oct 2014 à 18:54

    il est bien connu que la sncf est une entreprise de restauration

  • Gauvin45 le samedi 25 oct 2014 à 18:32

    z'ont du faire les grandes écoles option stratégies commerciales

  • nono67 le samedi 25 oct 2014 à 18:06

    tout ça pour voyager en betaillère !!