La stratégie numérique du FN confortée par la victoire de Trump

le
0
Avec 1,13 million de fans sur Facebook et 1,18 million de followers sur Twitter, la présidente du FN reste la figure politique la plus active sur le Net.
Avec 1,13 million de fans sur Facebook et 1,18 million de followers sur Twitter, la présidente du FN reste la figure politique la plus active sur le Net.

Snober les médias traditionnels... bouder les invitations des télévisions tout en se présentant comme « ostracisé » par une sphère médiatique hostile. Enfin, court-circuiter les journalistes en communiquant avec les internautes « sans filtre » sur les réseaux sociaux. Telle est, depuis plusieurs années, la stratégie de communication du Front national.

Cette tactique adoptée outre-Atlantique par Donald Trump, avec le succès que l'on sait, reste plus que jamais celle de Marine Le Pen à l'approche de la présidentielle. Et elle semble, pour le moment, lui réussir. Avec 1,13 million de fans sur Facebook et 1,18 million de « followers » sur Twitter, la présidente du FN reste la figure politique la plus active sur le Net. À titre de comparaison, Nicolas Sarkozy affiche 976 058 « soutiens » sur Facebook et 1,45 million d'abonnés sur Twitter et François Hollande 975 090 « amis » sur Facebook et 1,79 million d'abonnés sur Twitter.

Lire aussi : « Présidentielle - France Télévisions s'attaque à la stratégie médias du FN »

Marion Maréchal-Le Pen (632 500 supporteurs sur Facebook et 210 000 sur Twitter) suit le modèle de sa tante. En doublant, sur un an, le nombre de ses abonnés sur les réseaux sociaux, elle emboîte, comme MLP, le pas des...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant