«La stratégie du tout-impôt conduit à l'impasse»

le
0
INTERVIEW - Le président UMP de la commission des finances, Gilles Carrez, veut «une opération vérité sur les comptes publics».

LE FIGARO. - Êtes-vous surpris par l'annonce de Pierre Moscovici d'un possible déficit supérieur aux attentes du gouvernement?

Gilles CARREZ. - Quand au mois de juin j'ai fait part de mon inquiétude de voir le déficit budgétaire déraper et atteindre 80 milliards d'euros, Pierre Moscovici m'a accusé de mensonge. Aujourd'hui, force est de constater que mon estimation était malheureusement la bonne. Cela ne m'étonne pas. D'autant que la Cour des comptes a rapidement confirmé mes inquiétudes. Le comble reste qu'il faut lire l'entretien que Pierre Moscovici a accordé au Wall Street Journal pour savoir où en est la situation budgétaire de la France. Cette politique délibérée qui consiste à tenir le Parlement français dans l'ignorance de la gravité de nos comptes est inacceptable.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant