La stratégie anti-jihadiste du Maroc

le
0

Près de 3 000 Marocains, binationaux compris, combattraient actuellement dans les rangs de l'organisation de l'État islamique. Sur son sol, le Maroc ne laisse du coup rien au hasard. Soucieuces de ne pas réitérer le drame des attentats meurtriers de Casablanca en 2003, les autorités ont affiné leur expertise en matière de lutte contre le terrorisme et la radicalisation. Comment le Maroc s'est-il armé pour faire face à ces défis ?

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant