La start-up française Criteo se rêve en «Google français»

le
0
Fondé en 2005, le spécialiste du ciblage publicitaire en ligne atteint 200 millions de dollars de chiffre d'affaires.

Quel internaute n'en a pas fait l'expérience? Après une visite sur un site de vente en ligne, il découvre qu'une publicité pour ce dernier s'affiche sur le site qu'il a choisi de consulter quelques instants après. C'est le fruit d'une pratique publicitaire, appelée «reciblage publicitaire», qui vise à diffuser la publicité d'un produit à quelqu'un qui a déjà montré de l'intérêt pour celui-ci.

Spécialiste de cette technique de publicité en ligne, le français Criteo a conquis en cinq ans plus de 1200 annonceurs, dont Zappos, Expedia et Priceminister. Se rémunérant à la performance, la société annonce pour la première fois son chiffre d'affaires. Il s'élève à 200 millions de dollars (140 millions d'euros) pour les douze derniers mois.

«De 2005 à 2008, nous avons fait de la recherche et développement sur notre technologie. Nous étions alors 20 personnes pour un chiffre d'affaires quasi nul. Nous sommes aujourd'hui 350, dont plus de 100 ingénieurs», déta

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant