La St-Sylvestre marquée par des agressions et incidents mortels

le
5
UN JEUNE HOMME TUÉ À PARIS PENDANT LA NUIT DU NOUVEL AN
UN JEUNE HOMME TUÉ À PARIS PENDANT LA NUIT DU NOUVEL AN

PARIS (Reuters) - La nuit de la Saint-Sylvestre a été marquée en France par plusieurs agressions et incidents mortels, dont la mort d'un jeune homme de 20 ans tué d'un coup de couteau à Paris.

Originaire de l'Essonne, la victime a été poignardée dans les jardins du Trocadéro après 03h00 (02h00 GMT) alors que l'une de ses amies venait de se faire voler son sac. Il a été tué par l'un des agresseurs, a précisé le ministère de l'Intérieur dans un communiqué.

En Alsace, un homme de 45 ans a été tué d'un coup de couteau à Dannemarie (Haut-Rhin) à la suite d'"une altercation qui a dégénéré", a dit à Reuters le maire de la ville.

Son agresseur, âgé de 21 ans, a été interpellé. Il était lui même légèrement blessé, selon Paul Mumbach.

"Un groupe de jeunes aurait importuné une jeune fille" et la victime, qui l'accompagnait, "a décidé de répondre à cette friction", a-t-il précisé.

Selon le Dauphiné libéré, un homme d'une vingtaine d'années a été tué d'une dizaine de coups de couteau vers 01h00 à Saint-Martin d'Hères, en Isère.

"Cette nuit de réveillon, malheureusement, a été endeuillée par le décès de trois personnes tuées par des coups de couteau au cours d'altercations pour deux d'entre elles et à l'occasion d'une tentative de vol pour la troisième", a confirmé Manuel Valls lors d'une conférence de presse.

L'auteur présumé du meurtre de Dannemarie a été placé en garde à vue.

BAISSE DU NOMBRE DE VÉHICULES VOLÉS

"S'agissant des deux autres meurtres, aucun effort ne sera épargné pour que les auteurs de ces crimes lâches et odieux soient retrouvés dans les meilleurs délais et livrés à la justice", a dit le ministre de l'Intérieur.

Malgré les campagnes de sensibilisation et des arrêtés préfectoraux interdisant les mortiers, la tradition tenace des jets de pétards et feux d'artifice pour fêter le nouvel an a fait une nouvelle victime en Alsace.

Un homme de 29 ans a été tué à Sarre-Union (Bas-Rhin) par l'explosion d'un pétard de type mortier dans l'enceinte d'une propriété privée.

Il y a un an, deux hommes avaient été tués en Alsace dans des circonstances similaires.

Manuel Valls a précisé que trois personnes avaient été en outre grièvement blessées lors de la manipulation de mortiers et de feux d'artifice, malgré une vigilance renforcée des forces de l'ordre qui ont pratiqué "des saisies en quantités très importantes" de ce type de dispositifs.

Le ministre a ajouté que 1.067 véhicules avaient été brûlés entre mardi 18h00 (17h00 GMT) et mercredi 06h00 (05h00 GMT), soit "une baisse significative de 10,6%" par rapport à 2012 (1.193 incendies).

Il a souligné qu'"aucun phénomène majeur de violence urbaine" n'avait toutefois été signalé.

Cinq policiers et gendarmes ont été blessés durant la nuit, contre 14 policiers et gendarmes l'année dernière.

Les forces de l'ordre ont procédé à 322 interpellations dont 217 ont donné lieu à une garde à vue.

Sophie Louet avec Thomas Calinon à Strasbourg

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • KAFKA016 le vendredi 3 jan 2014 à 13:47

    des milliers de flics ce soir là ..... assis dans les bus de CRS à glan der !!

  • jean.e le jeudi 2 jan 2014 à 09:17

    ca sarrange pas en france

  • perkele le jeudi 2 jan 2014 à 09:00

    il est urgent d'interdire des spectacles et des quenelles ! les autres sujets secondaires et sans importances (meurtres, agressions, vols, incendies de masse de voitures... ) peuvent bien attendre.

  • python75 le jeudi 2 jan 2014 à 08:40

    Bonne Année idem12 et tout le monde... (au fait pour la petite question... non je ne porte pas la barbe comme tous les intégristes musulmans/juifs et certains chrétiens d'Orient mais oui je suis intégriste... laïc! :-)))

  • idem12 le jeudi 2 jan 2014 à 07:36

    beau boulot Vals, continue de t’acharner sur Dieu donné va...