La sortie du nucléaire coûterait 750 milliards

le
0
Le rapport de la commission baptisée Énergie 2050 permettra de statuer sur les conséquences financières exactes de l'évolution du paysage énergétique.

Sortir du nucléaire est un choix politique. Mais quel est son prix? Quatre mois après sa décision radicale, l'Allemagne, dont l'atome produit aujourd'hui 25% de l'électricité, a fait ses premiers calculs: la KfW, l'équivalent allemand de la Caisse des dépôts, estime la facture à près de 250 milliards d'euros.

Un chiffre qui prend en compte plusieurs éléments: les investissements nécessaires à la réalisation de nouvelles capacités de production pour pallier la disparition de l'atome, le recours accru aux énergies renouvelables -dont le développement est largement subventionné-, l'augmentation des importations d'électricité, le démantèlement des installations existantes... À l'arrivée, c'est tout un paysage énergétique qui change: «A titre indicatif, à puissance installée égale, un parc éolien produit presque quatre fois moins d'électricité qu'un site nucléaire», note l'expert Lionel Taccoen.

En France, six mois après Fukushima, c'est le début d

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant