La sortie d'Allemagne d'EDF est confirmée

le
0
Les conditions de la vente d'EnBW ont été déclarées illégales hier, mais la transaction n'est pas remise en cause.

Il n'y aura pas de rebondissement allemand pour EDF. Ce jeudi pourtant, la vente de sa filiale EnBW au Land de Bade-Wurtemberg a été déclarée illégale par la Cour constitutionnelle de la région en question. Selon les magistrats, le premier ministre du Land aurait dû soumettre au Parlement le rachat de la participation de 45 % détenu par l'électricien tricolore. Ce qu'il n'a pas fait.

Mais jeudi, quasiment dans la foulée des annonces de la Cour constitutionnelle, un membre du Parlement a prévenu que la transaction ne serait pas remise en cause et que le Land s'accommoderait de la transaction. Parallèlement, EDF a pris soin de noter dans un communiqué que ni la validité ni le caractère exécutoire de la cession d'EnBW n'étaient impactés par ces échanges entre les autorités allemandes. Dans l'entourage du groupe français, on ne cache pas que le risque soulevé par la Cour constitutionnelle avait été identifié en amont. On rappelle aussi que l'opération avait dû ü/p>...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant