La sonde Voyager-1 n'aurait pas encore quitté le système solaire

le
0
LA SONDE VOYAGER-1 N'AURAIT PAS ENCORE QUITTÉ LE SYSTÈME SOLAIRE
LA SONDE VOYAGER-1 N'AURAIT PAS ENCORE QUITTÉ LE SYSTÈME SOLAIRE

CAP CANAVERAL, Floride (Reuters) - L'annonce l'été dernier que la sonde Voyager-1, lancée par la Nasa en 1977, avait quitté le système solaire, était sans doute un peu prématurée, ont estimé jeudi des scientifiques.

A les en croire, la sonde, partie à l'origine pour une mission de cinq ans destinée à étudier Jupiter et Saturne, se trouverait plutôt dans une zone jusque-là inconnue, entre la frange la plus éloignée du système solaire et l'espace interstellaire proprement dit.

Il s'agit d'une zone où les particules émises par le Soleil ont pratiquement disparu et où celles des rayons cosmiques de la Voie lactée abondent.

Grâce à cette seule mesure, les scientifiques avaient pensé que Voyager-1 était sorti du système solaire et avait atteint l'espace interstellaire le 25 août 2012, devenant dès lors le premier engin fabriqué par l'homme à errer au-delà du système solaire.

Mais voilà que de nouvelles mesures viennent anéantir cette théorie. Le champ magnétique dans lequel Voyager-1 circule est toujours aligné comme celui du soleil. Si la sonde était réellement entrée dans l'espace interstellaire, les scientifiques pensent que la direction du champ magnétique serait différente.

"On ne peut jamais exclure une coïncidence véritablement étrange, mais cela laisse fortement penser que nous sommes toujours dans l'héliosphère (la bulle de plasma du soleil qui entour le système solaire)", déclare le scientifique Leonard Burlaga.

Irene Klotz; Eric Faye pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant