La sonde Juno de la Nasa en approche finale de Jupiter

le
0
La sonde Juno de la Nasa en approche finale de Jupiter
La sonde Juno de la Nasa en approche finale de Jupiter

A l'issue d'un périple d'environ trois milliards de kilomètres, la sonde Juno de la Nasa approchait lundi de Jupiter, quelques heures avant de se mettre en orbite autour de la plus grande planète du système solaire dont elle doit percer les mystères."Après un périple de cinq ans, nous arrivons enfin à Jupiter, ce qui suscite une très grande excitation", a lancé lundi lors d'une conférence de presse Scott Bolton, responsable scientifique de la mission au Southwest Research Institute à San Antonio (Texas), sans dissimuler une certaine nervosité. "Nous sommes en terrain inconnu", a-t-il reconnu, se refusant à chiffrer les chances de succès de la mission. Mardi à 03H18 GMT --lundi soir aux Etats-Unis-- la sonde de 3,6 tonnes, propulsée par l'énergie solaire et qui avance à 64 km/seconde, allumera son moteur principal pendant 35 minutes pour freiner sa course. Elle sera ainsi happée par la gravité de Jupiter et s'insérera dans une orbite polaire de 53,5 jours. En raison des quelque 869 millions de kilomètres qui la sépareront de la Terre, les signaux radio confirmant l'allumage du moteur ne parviendront aux contrôleurs de vol que 48 minutes plus tard, soit à 04H06 GMT.Mais, a souligné Scott Bolton, "nous saurons définitivement si c'est un succès quand Juno se sera retournée pour pointer ses trois grandes antennes solaires vers le soleil" dont elle dépend pour son énergie, soit à 04H30 GMT.Après deux révolutions de 53,5 jours, Juno s'insérera à partir d'octobre prochain dans une orbite de 14 jours qui lui fera frôler successivement les deux pôles de la planète dissimulée sous une épaisse couche nuageuse.La sonde effectuera 37 survols, dont la plupart entre 10.000 et 4.667 km au-dessus des nuages de la géante gazeuse, pour un total de 18 mois.Les survols de Juno seront beaucoup plus proches que le précédent record de 43.000 km établi par la sonde américaine Pioneer 11 en 1974. Pendant les ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant