La solvabilité des assureurs européens se dégrade

le
0

LONDRES (Reuters) - La solvabilité des assureurs européens se détériore à cause de la faiblesse persistante des taux d'intérêt et des turbulences sur les marchés liées à la crise de la dette, a estimé lundi l'autorité européenne de régulation du secteur (EIOPA).

Les 20 premiers assureurs d'Europe sont globalement en bonne santé financière, leurs réserves de capitaux s'établissant en moyenne à 200% du minimum requis, mais les ratios de solvabilité ont "commencé à diminuer légèrement", précise l'Autorité européenne des assurances et des fonds de pension dans son rapport semestriel sur la stabilité financière.

Les assureurs génèrent des revenus appelés à financer les paiements à leurs clients en investissant sur les marchés d'obligations et d'actions, mais ces revenus ont baissé ces derniers mois en raison de la faiblesse des rendements des emprunts des Etats les plus sûrs.

Le secteur a parallèlement vu ses réserves amputées par la dévalorisation des dettes les plus mal notées et des actions.

La capacité de résistance des investisseurs dans un contexte de taux d'intérêt bas pourrait être entamée par "une incapacité des Etats à stabiliser leur situation budgétaire ou un débouclage brutal d'un risque de change", avertit l'Autorité.

Elle note aussi que la faiblesse des taux d'intérêt pèse lourdement sur les plans de retraite à versements définis, dont les rendements dépendent exclusivement de la performance des fonds dans lesquels ils sont investis.

Parmi les 20 principaux assureurs européens figurent Axa, Allianz, Prudential et Generali.

L'indice Stoxx 600 du secteur de l'assurance gagnait 1% à 14h40 GMT mais accuse un recul de près de 15% sur un an.

Myles Neligan; Marc Angrand pour le service français, édité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant