La solidarité familiale face à la dépendance

le
0
56 % des 50-64 ans ont soutenu un proche dépendant, selon le sondage OpinionWay pour Le Figaro-Weber Shandwick. Ces aidants familiaux ont aussi besoin d'être aidés.

La moitié des Français déclarent s'occuper ou s'être déjà occupés d'un proche en perte d'autonomie. Pour la première fois en France, un sondage OpinionWay, pour l'Observatoire de la santé Le Figaro-Weber Shandwick, dévoile l'importance du phénomène des aidants familiaux sur un échantillon de 1010 personnes de 18 ans et plus. Selon cette enquête, les plus âgés sont les plus concernés: 56 % des 50-64 ans et 71 % des plus de 65 ans ont déjà aidé ou aident encore un proche dépendant. Cette question des aidants familiaux est devenue un véritable problème de santé publique, car, âgés eux-mêmes, et en l'absence de soutien, il leur arrive de craquer à leur tour.

Après le travail (pour ceux qui sont encore en activité), pour leur père ou leur mère, voire leur conjoint, ils gèrent les courses, la cui­...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant