La société japonaise NTT va numériser 3.000 manuscrits de la Bibliothèque vaticane

le
0
La société japonaise NTT va numériser 3.000 manuscrits de la Bibliothèque vaticane
La société japonaise NTT va numériser 3.000 manuscrits de la Bibliothèque vaticane

La société japonaise NTT DATA va numériser quelque 3.000 manuscrits de la Bibliothèque vaticane en l'espace de quatre ans, aux termes d'un accord sans précédent signé jeudi.Lors d'une conférence de presse, l'archiviste et bibliothécaire du Vatican, le Français Jean-Louis Bruguès, le préfet de la Bibliothèque, l'Italien Cesare Pasini, et le président directeur-général de NTT DATA Corporation, Toshio Iwamoto, ont exposé les grandes lignes d'un accord d'une valeur de 18 millions d'euros (22.6 millions USD), allant jusqu'en 2018, et qui ne constitue que "la première phase d'une collaboration".Mgr Casini a expliqué que le projet énorme de numérisation de tous les livres de la Bibliothèque a débuté il y a quelques années et que le contrat avec NTT DATA permettra d'atteindre en 2018 un total de 15.000 manuscrits numérisés. "NTT DATA et la Bibliothèque apostolique vaticane (BAV) ont signé le contrat initial pour participer à l'opération qui aboutira à numériser et préserver quelque 80.000 volumes et 41 millions de pages qui peuvent être considérés comme des biens historiques de l'humanité, rédigés entre le deuxième et le vingtième siècles", a précisé M. Iwamoto. La Bibliothèque vaticane est unique en raison de la variété géographique et de l'ancienneté des documents. Une dizaine de manuscrits d'une valeur historique et artistique particulière figurent parmi les 3.000 qui seront numérisés par NTT DATA, a indiqué le Vatican. Mgr Bruguès a souligné la volonté du Saint-Siège "de rendre disponible cet immense trésor qui lui est confié, l'offrant à la libre consultation sur le web"."Les manuscrits qui seront numérisés vont de l'Amérique pré-colombienne à l'Extrême Orient chinois et japonais, transitant par toutes les langues et les cultures qui ont nourri l'Europe", a relevé le prélat français. La mission de la Bibliothèque la rend "ouverte aux +périphéries+ ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant