La Société générale renonce à distribuer des dividendes

le
0
Cette décision va permettre à la banque dirigée par Frédéric Oudéa de renforcer ses fonds propres. L'établissement a passé de nouvelles provisions sur son exposition à la Grèce.

Le titre de la Société générale s'envole ce mardi matin de plus de 6% en Bourse. Paradoxe des marchés, les investisseurs célèbrent l'annonce de la suppression de dividendes pour l'année 2011. Une décision historique pour la banque de la Défense qui va lui permettre de renforcer ses fonds propres de plus de 500 millions d'euros et de répondre à un sujet majeur de préoccupation des marchés.

Depuis cet été, les investisseurs s'inquiètent en effet de la capacité des banques européennes à supporter le risque souverain. Afin de tenter de les rassurer, fin octobre, l'Autorité bancaire européenne (EBA) avait indiqué qu'elle souhaitait voir l'ensemble des banques européennes afficher des ratios de fonds propres durs sur le total de leurs engagements de 9% dès le 30 juin, tout en comptabilisant à la valeur des marchés leur portefeuilles de dettes souveraines.

Pour la Société générale, le besoin d'augmentation des fonds propres avait été chiffré à 3,3 milliards

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant